Et oui, il y a longtemps que je voyais sur les blogs des choses faites à la surjeteuse mais l'appareil me faisait un peu peur et les prix étaient prohibitifs. Déjà l'année dernière j'avais vu que Aldi faisait une surjeteuse à un prix abordable et cette année j'ai sauté le pas.

Bon, pendant 48 heures j'ai regretté cet achat, m'arrachant les cheveux sur l'enfilage et sur un fil de boucleur qui n'arrêtait pas de sortir de son longement (j'avoue que je n'ai toujours pas compris pourquoi). En fait, il faut être hyper rigoureuse au moment de l'enfilage, prendre un fil de qualité, faire toutes les étapes dans l'ordre précis, vérifer que les fils ne s'enmêlent pas au fur et à mesure...

Je remercie et je vous conseille les blogs suivants sur lesquels j'ai trouvé de préciseuses informations (et surtout la force de ne pas lâcher l'affaire!):

- http://casadolcecasa.canalblog.com/archives/2010/12/18/19904192.html

- http://de-fhil-en-aiguilles.blogspot.fr/2012/07/surjeteuse-petit-tuto.html

Cette fois-ci je crois qu'elle fonctionne correctement et pour mes premières réalisations j'ai fait de petites lingettes démaquillantes (c'est simple) pour un cadeau (un kit de démaquillage écolo et bio, à voir bientôt).

surjeteuse quigg

Finalement, je suis contente de cet achat, c'est très pratique et très rapide (une fois qu'elle marche!)